Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 17:22

Les organisations syndicales CGT, SOLIDAIRES, FO, CFDT constatent que le versement du premier acompte sur la subvention 2014 aux trois associations ALPAF, EPAF et AGRAF n’a pas été versé à ce jour.

 

Voir la lettre de l’intersyndicale au Secrétaire général

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Infos sociales
commenter cet article
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 18:11

2013-12-CDAS.PNG

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Infos sociales
commenter cet article
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 15:13

http://www.climat-social.com/wp-content/uploads/barometre3.pngLa DGFIP a décidé de mettre en place un baromètre social, celui-ci s’inscrit dans le plan d’action d’amélioration des conditions de vie au travail des agents. Le dispositif a été présenté lors du Groupe de Travail du 29 octobre 2013 en vue du lancement de la 1ère mesure avant la fin de l’année

CR_Barometre_social.doc

 

Le baromètre social bien qu’inscrit dans la démarche stratégique, viendra compléter les outils déployés au titre de l’amélioration des conditions de vie au travail des agents de la DGFIP.

Il devrait permettre d’avoir une vision globale du climat social au sein de notre administration.

La CFDT Finances Publiques, après avoir rappelé le contexte social anxiogène et dénoncée le niveau des réductions d’emploi, le manque de reconnaissance professionnelle, des conditions de travail de plus en plus difficiles, a souligné qu’il s’agit d’un véritable enjeu et considère que le baromètre est un élément positif pour améliorer concrètement les conditions de vie au travail.

On retrouve dans l’esprit affiché du projet, les orientations de la CFDT Finances. Le baromètre rappelle les enquêtes menées en 2007 (10350 réponses) et en 2011 (16100 réponses) auprès des agents et des cadres de la DGFIP. Il s’agissait de la plus grande enquête de ce type organisée par une organisation syndicale dans la fonction publique d’Etat.

La démarche stratégique « passager clandestin » du baromètre social !

En effet, le projet de formulaire proposé par l’administration reprend des questions proches ou identiques de celles de la CFDT même si certaines formulations notamment autour de la question du stress au travail ou celles dont l’approche est orientée, restent perfectibles.

La CFDT Finances Publiques regrette qu’une présentation partielle et partiale de la démarche stratégique s’invite dans ce baromètre social et que la généralisation des outils comme le DUERP, le tableau de veille sociale et surtout les espaces de dialogue ne sont pas plus valorisés.

Aussi, la CFDT Finances publiques réclame la suppression de toutes les questions faisant référence à la démarche stratégique.

Le baromètre social n’est pas un nouveau mode de communication autour d’un sujet rejeté unanimement par les organisations syndicales mais bien d’une mesure de la situation des agents et des cadres dans tous les services qui a vocation à perdurer.

Un instrument de mesure et non un outil de communication…

Pour la CFDT Finances publiques, tous les agents et les cadres doivent pouvoir répondre au questionnaire qui leur sera adressé individuellement. A cet effet, elle demande une information large orale et écrite pour éviter toute entrave au bon déroulement de l’opération.

L’analyse des résultats permettra de constater les évolutions en terme de conditions et qualité de vie au travail ; reconnaissance, motivation, intérêt du travail, reconnaissance, rémunération ; parcours professionnels ; information professionnelle et technique ; relation managériale ; responsabilité et utilité sociale, diversité et image de la DGFiP.

La CFDT Finances publiques dénonce le recours à un prestataire externe non spécialisé dans les questions sociales, alors que la DGFiP a déjà travaillé avec des organisations à la compétence reconnue comme le CNAM ou l’IRES.

La CFDT Finances publiques réclame une restitution transparente des résultats et le même niveau d’information pour tous les représentants des personnels, les cadres de commandement, de proximité et les agents.

La CFDT Finances publiques demande que les résultats puissent être exploités en fonction de la direction, des services, des métiers et des catégories d’emploi. Cette exigence étant la seule garantie de disposer d’éléments précis en vue d’une amélioration effective des conditions de vie au travail.

La CFDT Finances Publiques fait des propositions constructives. Elle attend leur prise en compte par la direction. Mais ce baromètre n’a de sens que s’il s’accompagne d’une véritable volonté d’agir en mobilisant tous les outils.

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Infos sociales
commenter cet article
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 19:32

ACTION SOCIALE
PRESTATIONS INTERMINISTERIELLES
Taux applicables au 1er janvier 2013

Prestations

Taux 2013

Restauration : Prestation repas

1,20 €
Aide à la famille
Allocation aux parents séjournant en maison de repos avec leur enfant
22,35 €

Subventions pour séjours d’enfants

En colonies de vacances :
Enfants de moins de 13 ans
Enfants de 13 à 18 ans

En centres de loisirs sans hébergement :
Journée complète
Demi-journée

En maisons familiales de vacances et gîtes
Séjours en pension complète
Autre formule

Séjours mis en oeuvre dans le cadre éducatif
Forfait pour 21 jours ou plus
Séjours d’une durée inférieure, par jour

Séjours linguistiques
Enfants de moins de 13 ans
Enfants de 13 à 18 ans




7,17 €
10,87 €

5,18 €
2,61 €


7,55 €
7,17 €

74,37 €
3,53 €


7,17 €
10,87 €

Enfants handicapés

Allocation mensuelle aux parents d’enfants  handicapés de moins de 20 ans

Allocation pour les jeunes adultes handicapés poursuivant des études ou un apprentissage entre 20 et 27 ans : versement mensuel au taux

Séjours en centre de vacances spécialisés (par jour)



156,38 €

30% de la base mensuelle de calcul des prestations familiales

20,47 €

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Infos sociales
commenter cet article
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 19:28

Le budget de l’action sociale appartient aux agents. Réduire les moyens en personnels et les crédits, c’est reprendre aux agents une partie de leur bien collectif. C’est pourquoi nous exigeons . . . .

 


  petition_action_sociale_verdef.pdf

 

 

ACTION SOCIALE MENACEE

Les agents soussignés condamnent les suppressions d’emplois dans le réseau de l’action sociale.

Après des années de suppressions d’emplois liées à la RGPP dans tous les services du Ministère, l’État employeur s’attaque désormais aux emplois de l’action sociale.
15 suppressions d’emplois dans les délégations viennent d’être réalisées, sans concertation, privant les assistants de délégations des droits et garanties élémentaires.

27 délégations se retrouveront fin 2013 avec seul le délégué pour gérer l’action sociale départementale.

Grâce aux luttes de 1989, les agents avec les organisations syndicales ont réussi à imposer et à construire un réseau d’action sociale de proximité et départemental.

Ce réseau de proximité a fait la preuve de son efficacité

Le réduire, c’est porter atteinte à l’action sociale ministérielle, c’est accompagner une logique de réductions des moyens humains, destructrice de cohésion sociale.

Un réseau restreint, c’est une action sociale dégradée et inefficace.

L’action sociale, avec tous les personnels de délégation, a pour mission d’informer, d’aider, d’accompagner, d’améliorer les conditions de vie au et hors du travail des agents actifs (titulaires ou non), des retraités et de leurs familles.

Pour continuer à répondre aux besoins, l’action sociale doit être au plus près des agents.

Tous les moyens humains doivent être sauvegardés

Pour gérer au quotidien les aides et prêts sociaux, la restauration, les logements sociaux, la petite enfance, les vacances, l’arbre de Noël, les sorties locales, la solidarité envers les agents en difficulté etc., les délégations doivent disposer de tous leurs moyens humains.

Les premières informations sur le projet de loi de Finances pour 2014 augurent de budgets ministériels en régression.

Au-delà du fonctionnement du réseau, ce sont bel et bien les prestations qui sont menacées.

Le budget de l’action sociale appartient aux agents. Réduire les moyens en personnels et les crédits, c’est reprendre aux agents une partie de leur bien collectif.

C’est pourquoi nous exigeons

l’arrêt immédiat des suppressions d’emploi à l’action sociale !

Téléchargez et signez la pétition ICI

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Infos sociales
commenter cet article
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 12:07

MFP-Services.gif

Depuis juillet dernier, pour bénéficier du Tiers-payant, vous devez accepter que votre pharmacien vous délivre des médicaments génériques à la place de médicaments de marque*.

En cas de refus, vous devrez régler vos médicaments de marque puis nous envoyer vos feuilles de soin papier pour bénéficier d’un remboursement. Ce dispositif concerne tous les assurés sociaux, quels que soient leur régime d’affiliation et leur situation.

 

Pourquoi choisir des médicaments génériques ?

Avec les génériques :
  •  ce sont des économies sur vos dépenses de santé : ils sont de 30% à 50% moins chers que les médicaments de marque,
  • c’est la même efficacité en termes de soins : les principes actifs du médicament sont les mêmes que ceux de marque,
  • c’est une sécurité équivalente aux autres médicaments : Ils répondent aux mêmes exigences pour obtenir leur autorisation de mise sur le marché,
  • c’est la garantie de bénéficier de l’avance des frais.

 

Comment les obtenir ? Vous pouvez demander à votre médecin de vous prescrire les génériques de vos médicaments. Votre pharmacien est également habilité à remplacer un médicament prescrit par votre médecin par son équivalent générique.

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site mfpservices.fr.

Votre agence MFP Services est à votre disposition pour toute question :
> > moncomptesantepratique.fr, espace « contact »,

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Infos sociales
commenter cet article
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 10:31

Action sociale interministérielle
Comité interministériel d’action sociale des administrations de l’État (CIAS)


À l’ordre du jour du CIAS du 24 octobre figurait :

  • La présentation du budget de l’action sociale interministérielle au titre du projet de loi de finances pour 2013.
  • Un point sur les travaux du groupe de travail portant sur les suites données au rapport IGAS/CGEFI portant sur l’action sociale.


La Ministre de la Fonction publique étant empêchée, Jean-François VERDIER, Directeur Général de l’Administration et de la Fonction publique, a lu un message à l’attention des membres du CIAS dans lequel elle précise que :
« Le projet de loi de finances prévoit une baisse des crédits budgétaires de l’action sociale d’un peu plus de 7%. Toutefois, et c’est là l’essentiel, cette baisse des crédits inscrits en loi de finances n’entraînera pas de réduction des prestations servies aux agents.


Les crédits inscrits en loi de finances s’élèveront à 135,1M €.
Les crédits 2013 permettront donc de maintenir :

  • la dynamique des prestations interministérielles et notamment la montée en charge du chèque vacances rénové…
  • la mise en oeuvre du plan pluriannuel de rénovation des Restaurants administratifs.

Dans son message, la Ministre s’engage à être présente au prochain CIAS prévu le 20 décembre 2012 et : « souhaite que l’année 2013 nous conduise, ensemble, à construire un cadre global rénové pour l’action sociale de l’État, ministérielle et interministérielle … en ouvrant une concertation qui pourrait conduire à une négociation au service de l’objectif suivant : restaurer l’équité d’accès aux prestations pour l’ensemble des agents de l’État quel que soit leur statut et quel que soit leur employeur.


Un effort de transparence, d’harmonisation et de rationalisation entre action sociale interministérielle et action sociale ministérielle est indispensable pour garantir l’obtention des crédits nécessaires à la satisfaction des besoins des agents.
Mener à terme cet important chantier suppose toutefois d’en finir avec les corporatismes et les particularismes locaux. Là comme ailleurs, la transparence et la franchise devront guider nos discussions, c’est une condition nécessaire pour construire une action sociale, juste, équitable et réellement solidaire… ».


Au nom de l’ensemble des organisations syndicales, la co-animatrice CGT de la commission permanente « Budget » du CIAS a fait une intervention pour dénoncer la baisse de 10 % du budget 2013 par rapport à 2012. Pour les organisations syndicales, le projet de loi de finances pour 2013 relatif à l’action sociale interministérielle est sans aucune ambition et loin des attentes sociales. Le compte n’y est pas pour maintenir les prestations existantes au niveau attendu et les faire évoluer, ni pour répondre à de nouvelles demandes.


L’ensemble des organisations syndicales a donc donné un vote négatif pour le projet de loi de finances 2013 et a quitté la réunion. Le point sur la synthèse des groupes de travail portant sur les suites données au rapport IGAS/CGEFI relatif à l’action sociale a été renvoyé au CIAS de décembre prochain.

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Infos sociales
commenter cet article
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 12:47

Les organisations syndicales dénoncent la baisse du budget 2013 de l’action sociale de la Fonction publique de l’Etat.

Les délégués ont quitté la séance du Comité interministériel de l’action sociale (CIAS) réuni le mercredi 24 octobre pour protester contre la baisse du budget 2013 de l’action sociale de la Fonction publique de l’Etat.

Dans un communiqué commun, l’ensemble des organisations syndicales jugent « inacceptable » que ce budget 2013 soit en retrait comparé aux années précédentes même si, dans le contexte actuel, elles ne s’attendaient pas à un abondement important des crédits sociaux.

Les organisations syndicales représentants les personnels de la Fonction publique de l’Etat condamnent la volonté du gouvernement de rompre avec une « sanctuarisation du budget d’action sociale ».

Lire le communiqué de presse

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Infos sociales
commenter cet article
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 17:02

Garde-d-enfants-1.jpgLa DGFIP sort chapitre après chapitre l’instruction générale harmonisée relative au temps de travail des agents de la DGFIP.

Dans cette instruction il est question des congés et autorisations d’absence accordés aux agents.

Plutôt que de faire des groupes de travail afin d’aborder ce sujet qui touche tous les agents(congés annuels, congé de formation professionnel,congé de maternité, autorisations d’absences...), la DG impose des échanges par mail.

Le terme "échanges" est mal choisi, les organisations syndicales sont sommées de donner leur avis sur les textes, la DG tranche de son côté puis envoie un tableau récapitulatif de ce qui a été accepté ou pas.

Il n’y a donc pas de véritable dialogue social mais un monologue orchestré par la DGFIP.

Le chapitre lié à la garde des enfants est sorti, ATTENTION :

  • pas d’AA accordée pour le jour d’entrée en cure thermale pour un enfant 
  • pas d’AA accordée en cas d’hospitalisation prévue d’un enfant

Autrement dit, sélectionnez bien le patrimoine génétique de vos enfants, il les faut obligatoirement en bonne santé, sinon, tant pis pour vous ! Merci du conseil la DGFIP !

sauf cas de force majeure, si un préavis de grève a été déposé par l’école de votre/vos enfant(s), vous devrez prendre vos dispositions. C’est à dire trouver un autre moyen de garde et si ce n’est pas possible, alors vous devrez poser un jour de congé. Parents, ouvrez bien vos oreilles et débrouillez- vous sinon la sanction tombera : un jour de congé en moins. La DG prétend que les parents sont informés par les écoles suffisamment tôt. Oui, répond la CFDT Finances Publiques, au pays des Bisounours c’est toujours le cas. Mais la réalité est tout autre : parents prévenus le jour même d’un professeur gréviste, professeur présent mais garderie et cantine non assurées, sans oublier que le service minimum est loin d’être garanti dans tous les établissements scolaires.

Le DG a beau essayé de charmer les agents avec son tour de France et de leur faire croire qu’il les comprend, la vérité est totalement différente, preuve en est avec ces changements !

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Infos sociales
commenter cet article
4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 17:55

Comment croire à l’instauration d’un dialogue social alors que dans les faits et depuis des mois dans le réseau, une réorganisation se met en place sans aucune concertation ?

ACTION SOCIALE : L ’INACCEPTABLE !

Ce 5 juillet 2012, les fédérations CGT, SOLIDAIRES, FO, CFDT, CFTC-UNSA réunies en CNAS (conseil national de l’action sociale), ont décidé de quitter la séance afin de manifester leur mécontentement face à l’attitude méprisante de l’administration.

La présidente a proposé en séance une méthode de travail concernant la réorganisation du réseau, basée sur une réflexion menée cet été par l’administration. Des propositions seraient formulées aux organisations syndicales dès la rentrée. Propositions ouvertes à la discussion et à la négociation. Mais la réalité des débats « véritable dialogue de sourd » a été toute autre.

Alors, comment croire à l’instauration d’un dialogue social alors que dans les faits et depuis des mois dans le réseau, une réorganisation se met en place sans aucune concertation ?

Au prétexte de Chorus, c’est une véritable régionalisation rampante qui se met en place. Elle implique une répartition des missions et des fonctions entre l’échelon régional et départemental. La preuve en est : désormais les fiches de postes sont réservées exclusivement aux agents de catégories B en département, et aux agents de catégories A en région. On assiste à une véritable hiérarchisation des fonctions de l’action sociale.

Et, comment croire à un réseau d’action sociale préservé alors que dans le même temps l’administration supprime des emplois au sein du réseau ?

S’agissant des personnels mis à disposition des trois associations (AGRAF, ALPAF, EPAF), comment faire confiance à l’administration quand elle décide unilatéralement de modifier leur statut sans concertation. L’administration ne parvenant pas à trouver de justification juridique, a décidé que ce n’était plus un sujet d’actualité.

Les fédérations CGT, SOLIDAIRES, FO, CFDT, CFTC-UNSA restent attachées plus que jamais à un réseau d’action sociale de proximité, avec des délégués de tous grades, élus, et disposant de toutes les prérogatives. Elles seront particulièrement vigilantes au maintien du statut actuel des personnels des trois associations. C’est pourquoi les fédérations des finances exigent un engagement écrit de l’administration concernant l’abandon du projet de changement de statut des agents mis à disposition des associations.

Elles exigent le maintien des moyens humains et budgétaires nécessaires au bon fonctionnement de l’Action Sociale ministérielle.

Les fédérations des Finances agiront pendant la période estivale et se réuniront dès la rentrée pour décider ensemble et rapidement des formes d’actions à mettre en œuvre pour obtenir la satisfaction des revendications exprimées par les agents des finances.

5 juillet 2012

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Infos sociales
commenter cet article

Au sommaire du blog

1 Actualités 1 CAP Locales 1 CAP Nationales 1 Pratiques
1 Ailleurs en France 1 CHS 1 Document Unique 1 Vu dans la presse
1 Ailleurs dans le monde 1 CDAS 1 Infos Sociales 1 Vu dans les Jo
1 Calendrier 1 Carrières 1 Informations légales 1 Vidéos
1-Retour-Accueil.png CTP    

Rechercher

Plus, plus et encore plus !

Plus Elus CFDT en CAPC

Plus Décret CHS

Plus Guide Acmo

Plus Simulateur pensions

Plus Droits et démarches

Plus Les responsables CFDT

Plus Mentions légales

Archives

Nos vidéos CFDT

Les vidéos de la CFDT à regarder de
chez vous, une fois libre des contraintes
de l'intranet DGFIP

Nos liens sur le web...

Lien CFDT Confédération (2)

Lien CFDT Fédération Fiannces(2)-copie-1

Lien CFDT Fiannce Publiquess(2)

Lien CFDT Fonctionnaires 2

Lien CFDT Cadres

Vive l'impot

button.png