Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 10:53

Communiqué des Fédérations des Finances CGT, Solidaires,CFDT.

 

29-febrier-2012.jpgFace aux situations économiques et sociales qui se dégradent et avec le durcissement de l’austérité comme seule réponse de la part des dirigeants européens, la Confédération européenne des syndicats (CES) appelle à une journée d’action européenne le 29 février, à la veille du Conseil européen. Dans ce cadre, les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA se mobiliseront partout en France pour que le travail et la justice sociale soient au centre des priorités politiques.

Les fédérations des Finances CGT, Solidaires, CFDT, se sont rencontrées le lundi 13 février 2012.

Pour elles les mesures d’austérité ne sont pas la réponse à la crise, au contraire, elles produisent d’énormes dégâts sociaux. On ne peut pas continuer à imposer des mesures qui ne marchent pas, qui enfoncent les pays dans la crise et appauvrissent de plus en plus de salariés, chômeurs et retraités. Ensemble, elles dénoncent l’aggravation du chômage, l’insuffisance du pouvoir d’achat des salariés, des privés d’emploi, des retraités, la mise en cause des systèmes de protection sociale obligatoire et complémentaire, l’amplification des attaques contre les services publics et les politiques publiques.

Dans le même temps, elles s’opposent aux politiques fiscales mises en œuvre par les pouvoirs publics et condamnent plus particulièrement l’augmentation de la taxe sur la valeur ajoutée dite « TVA Sociale » qui va encore aggraver les inégalités au sein de la société française.

Aux Finances, les choix opérés par les ministres de BERCY génèrent :

  • Une casse sans précédent des missions,
  • Des milliers de suppressions d’emplois,
  • Un gel inacceptable des rémunérations,
  • Une insuffisance des moyens budgétaires alloués aux politiques de l’action sociale, de l’hygiène, de la sécurité et des conditions de travail,
  • Une mise en cause des droits et des garanties collectives des personnels...

Les fédérations des Finances CGT, Solidaires, CFDT, entendent agir ensemble pour imposer d’autres politiques à BERCY.

Dans le même temps, les fédérations des Finances CGT, Solidaires, CFDT, s’opposent au projet de traité européen dont les objectifs essentiels consistent à condamner les peuples européens à l’austérité à vie, imposer une baisse des rémunérations, démanteler les garanties collectives, affaiblir les systèmes de protection sociale et privatiser les services publics.

Dans un tel contexte en France comme en Europe, les fédérations des Finances CGT, Solidaires, CFDT, considèrent qu’il y a besoin que les agents des Finances agissent pour imposer d’autres politiques, notamment par des rassemblements et manifestations interprofessionnelles, sans exclure aucune forme d’actions.

C’est pourquoi les fédérations des Finances CGT, Solidaires, CFDT, appellent les agents des Finances à se rassembler et à agir le 29 février 2012.

Pour imposer d’autres choix en France, Pour une Europe sociale fondée sur la solidarité, la justice et la cohésion sociale, Pour l’emploi, l’augmentation du pouvoir d’achat, des services publics de qualité et un véritable droit à la protection sociale, Mobilisons nous pour faire du 29 février 2012 une puissante journée d’action Européenne

Paris, le 16 février 2012.

 

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Actualités...
commenter cet article
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 10:51

 

La Fonction publique a présenté le 14 février son projet de circulaire relatif au jour de carence dans la Fonction publique. La CFDT, la CGT, la FSU, Solidaires et l’Unsa ont solennellement demandé au gouvernement de renoncer à cette mesure autant injuste qu’inefficace.

 

La DGAFP (Direction générale de l’administration de la Fonction publique) a présenté le 14 février aux organisations syndicales le projet de circulaire relatif au jour de carence dans la Fonction publique. Ce projet commun aux trois versants a déjà été approuvé par le Cabinet du Ministre et arbitré par Matignon. La DGAFP a limité son engagement à prendre note des remarques des organisations syndicales et à les transmettre au Cabinet du ministre.

Le jour de carence s’élèverait à 1/30ème de la rémunération (traitement + primes hors SFT). Le premier jour de maladie ne pourrait en aucun cas être considéré comme jour de congé ou jour relevant de l’aménagement et de la réduction du temps de travail (ARTT).

Les organisations syndicales ont rappelé leur refus du jour de carence : voir communiqué joint qui a été lu en début de séance (la CGC et la CTFC se sont associées au communiqué dont elles seront signataires).

La CFDT est intervenue pour dénoncer l’absence de dialogue social et demander :

  • le retrait de la première phrase (par mesure d’équité ...) - l’ensemble des OS s’est rallié à notre demande
  • le rappel ferme du secret médical et la réécriture du § 1 de la page 3 qui laisse au responsable administratif le soin d’apprécier s’il s’agit d’une rechute
  • un traitement identique pour l’Indemnité de résidence et le SFT – deux indemnités statuaires qui ne doivent pas figurer dans l’assiette du jour de carence
  • le retrait de la référence aux majorations et indexations outre mer. Elle a demandé des précisions sur le bilan qui sera présenté au Conseil Commun de la Fonction Publique et sur le coût de gestion de la mesure (coût financier et coût en travail supplémentaire pour les services). La DGAFP a confirmé qu’elle n’avait pas chiffré le coût de la mesure.

L’ensemble des OS a souligné la probabilité de voir des agents renoncer à un congé maladie pour ne pas subir le jour de carence et insisté sur les risques que ce renoncement ferait peser sur eux, sur leurs collègues et sur les usagers. La circulaire dans sa version définitive devrait paraître dans un délai d’une semaine. NB : FO avait fait le choix de ne pas participer à la réunion pour exprimer son rejet du jour de carence -

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Pratique
commenter cet article
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 10:17

illustr.jpgRésultats d'admissibilité du concours externe de contrôleur du Trésor public, au titre de l'année 2011

NOM/PRENOM NOM MARITAL LIBELLE DIRECTION
CARIOU DENIS
  DDFIP FINISTERE
COCHOU SEBASTIEN
 
DDFIP FINISTERE
GARREC MATHIEU
  DDFIP FINISTERE
KROLIKOWSKI EDWIN
  DDFIP FINISTERE
POULIQUEN MORGANE PERON DDFIP FINISTERE
REYMONDIE CAROLE   DDFIP FINISTERE
SEIVERT KEVIN   DDFIP FINISTERE
LARZABAL CELINE   DRFIP ILLE-VILAINE
LE COZ CHRISTOPHE   DRFIP ILLE-VILAINE
LE MOROUX FNORA   DRFIP ILLE-VILAINE
MAACHOU MOHAMMED
  DRFIP ILLE-VILAINE
TOUCHAIS JEROME
  DRFIP ILLE-VILAINE
BORY AUDREY
  DDFIP MORBIHAN
LE ROUX SYLVAIN   DDFIP MORBIHAN
Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Concours et QCM
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 11:27

catégorie CNon-titularisation d’un agent PACTE, titularisation de PACTE et d’agents d’administration des finances publiques de 1ère classe, prolongations de stage.

Non titularisation d’agents Pacte

Cette CAPN n’avait pas à se prononcer sur les non-titularisations, ce qui est dommageable particulièrement pour un agent dont l’année de stage n’avait pas donné lieu à un suivi régulier (le carnet de suivi ayant été rempli une semaine avant la CAPL) ni à des points d’étape. La sanction a été rude : non titularisation sans prolongation de stage, malgré le rapport du tuteur qui en proposait une.Nous avons également pris connaissance de trois ruptures de contrat par abandon de poste.

Titularisation d’agents Pacte

54 agents contractuels « PACTE » ont été titularisés dans le corps des AAFP 1ère et 2ème classe suivant leur niveau de diplôme.Nous avons voté pour ces titularisations cependant nous pouvons regretter le côté discriminant quant au mode de rémunération , puisque les moins diplômés se retrouvent titulaire à l’échelle 3 qui est le tout premier grade du C et que les directions générales du Ministère des Finances n’utilisaient plus. Par ailleurs la CFDT insiste sur la nécessité de faire des points d’étape tout au long du stage.

Titularisation dans le grade d’agents administratif des finances publics

Dans la filière GP, sur 179 stagiaires, seuls 133 agents ont été titularisés nous n’avions qu’une partie de la promotion en raison des temps partiels ou des congés maladie qui repoussent d’autant la date de titularisation.Dans la filière FF, 8 agents ont été titularisés.La CFDT a, bien évidemment, voté pour ces titularisations.

Prolongation de stage

La CAPN devait se prononcer sur la prolongation de stage de trois agents : deux dans la filière fiscale et un dans la filière gestion publique.On déplore que l’administration ne prenne pas suffisamment en compte les conséquences psychologiques d’une première affectation, lorsqu’elles sont avérées, comme par exemple le déracinement géographique des stagiaires. Ainsi ce déracinement peut parfois provoquer des états dépressifs chez nos jeunes collègues, et l’administration reste récalcitrante à les détecter et impuissante à les accompagner. Ceci est à intégrer par la direction générale dans le traitement des conditions de vie au travail.

Vos élues CFDT : Anne-Marie Ducournau et Marie-Claude Geguan

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans CAP Nationales
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 11:24

La DG a réuni les organisations syndicales le 26 janvier dernier pour les informer de la situation relative au basculement de la comptabilité de l’Etat dans l’application CHORUS.

En déclaration liminaire, la CFDT s’est attachée à sensibiliser la direction générale sur les conséquences importantes de ce basculement sur les personnels des services comptabilité des directions locales.

 

Déclaration liminaire :

« Pour la CFDT, un GT Chorus doit répondre à la question suivante :

Est-ce que toutes les conditions ont été réunies ou seront réunies afin que les réformes de procédures décidées par la DG soient mises en œuvre sans conséquences majeures pour les personnels ?

L’administration a quant à elle un objectif de limitation du nombre d’anomalies générées par le changement de procédure afin de satisfaire les exigences du gouvernement et du parlement, et surtout de la Cour des Comptes, sur la qualité de la comptabilité des opérations de l’Etat.

Pour nous, il est clair que l’objectif doit être d’abord qualitatif afin d’éviter à tout prix que les personnels ne fassent les frais de l’opération.

Aussi, il nous paraît important de rappeler ce qui nous semble caractériser toute réforme de procédure, de l’importance de celle de Chorus, qui entraine de profonds changements au quotidien pour des personnels, lesquels sont soumis en plus à de très fortes contraintes de planning.

A chaque fois, trois phases peuvent être mises en évidence :

1ère phase :

Préparation au changement (volet formation d’adaptation)

Problèmes essentiels : un entrainement à l’utilisation des nouvelles procédures et des nouveaux outils qui n’est pas suffisant tant en qualité (absence d’un traitement exhaustif des cas) qu’en quantité (absence d’une durée de formation suffisamment longue pour tester la bonne assimilation des nouvelles procédures). Base école incomplète et parfois indisponible.

Anticipation défaillante avec des schémas comptables totalement inexistants et des modes opératoires tardifs et parfois inopérants. Des modélisations sont possibles mais non mutualisés en matière de fiches d’écritures et de restitutions, notamment des balances.

Mise en œuvre d’une réforme qui s’apparente plus à une expérimentation qu’à un déploiement.

2ème phase :

Démarrage des nouvelles procédures

Problèmes essentiels : l’assistance n’est pas suffisamment opérationnelle même si l’on peut noter des efforts dans la mobilisation des équipes renforcées par l’appui des inspecteurs principaux, qui n’ont cependant pas la même implication dans tous les départements.

La durée de 3 mois reste insuffisante au regard de l’importance des opérations à mener.

Effort à porter sur l’assistance de premier niveau : les inspecteurs chefs de service et leurs agents doivent se sentir soutenus avec des réponses apportées dans des délais les plus courts possibles.

Le manque d’anticipation constaté dans la 1ère phase rejaillit dans la deuxième avec un afflux de questions qui va engorger d’ici peu totalement la mission CHORUS dont le calibrage en emplois est sous-dimensionné.

Tout démarrage de réforme doit être intégré dans un calendrier assoupli ce qui n’est pas le cas pour CHORUS avec, en plus, un resserrement du calendrier de fin de gestion.

Une animation indispensable au niveau régional est présente, mais uniquement dans le sens des remontées qui sont édulcorées à chaque niveau hiérarchique (DRFIP et DDG). A l’inverse, aucune mutualisation des solutions en redescente n’est présente.

3ème phase :

Nécessité d’échanges entre les personnels concernés pour les rassurer sur le fait qu’ils rencontrent les mêmes difficultés (diminution du stress) afin également d’assurer une mutualisation des solutions apportées aux problèmes rencontrés.

Nécessité de faire apparaître les besoins de formation complémentaire (module PSCD).

Cela étant dit, notre sentiment est une profonde inquiétude sur la période à venir avec des ajustements difficiles voire peut-être impossibles si la situation continue voire se dégrade.

La DG a-t-elle conscience des risques majeurs que fait peser sur notre administration une réforme insuffisamment anticipée en moyens humains et en modes opératoires ?

La CFDT demande que des décisions appropriées soient rapidement mises en œuvre afin que les personnels disposent des outils et de l’assistance nécessaire dans des conditions de calendrier assoupli, bref, de moyens adaptés à la hauteur des enjeux.

Sans réponse de la DG à la hauteur, les risques sont très importants de voir dégrader l’image de la DGFIP, et de voir apparaître une démobilisation totale des personnels concernés, pire, des problèmes de santé au travail."

Les réponses de la DG

D’après la DG, la situation est moins noire que celle décrite par les OS dans leurs déclarations liminaires. Pour elle, la décision de basculer la comptabilité sur Chorus n’était pas politique. Prise le 15 décembre 2011, dans le cadre du comité stratégique, elle a été totalement assumée par la DG qui a affirmé qu’il n’existait pas de facteurs bloquants justifiant de reporter cette bascule. La DG a déclaré que toutes les applications importantes ont été correctement intégrées dans Chorus même si plusieurs passages ont été nécessaires avant une parfaite intégration. Elle a estimé n’avoir pas tenu compte uniquement des enjeux pour prendre cette décision. La DG a tenu à ajouter que les conditions de travail des personnels n’avaient pas été oubliées.

Cependant, la DG a admis que cette bascule n’était pas une totale réussite et qu’il existait deux points noirs : la centralisation des journées comptables des centres des finances publiques avec l’application SCR3, et la transmission des avis de règlement qui permettent le transfert de crédits des directions locales vers les centres des finances publiques, pour imputation dans les comptabilités des collectivités et établissements public locaux.

En ce qui concerne la SCR3, les problèmes d’intégration ne sont pas dus à CHORUS mais sont le résultat d’une mise à jour annuelle de l’application DDR3. En effet, celle-ci, qui a été faite postérieurement aux tests d’intégration, aurait créé, sans la bascule de la comptabilité dans CHORUS, des problèmes identiques.

Pour les avis de règlement, cinq problèmes ont été identifiés par la DG. Pour quatre d’entre eux, les corrections sont prêtes ou en cours. La dernière, qui concerne les libellés absents ou pas clairs, n’est pas encore résolue. La DG a reconnu que, lors des tests, les points qui posaient problèmes n’avaient pas été vérifiés. Elle a affirmé être consciente que ce blocage n’était pas bénin puisqu’il impactait l’ensemble des postes comptables depuis début janvier et qu’il nécessitera un investissement important des personnels pour rattraper le retard accumulé.

Aux observations des OS relatives à la formation, la DG a reconnu qu’elle était effectivement trop théorique et que les cas d’école, notamment sur le module dénommé PSCD, n’étaient pas assez proches des préoccupations des personnels. Des améliorations seront apportées à ce module, mais elles ne pourront pas intervenir avant septembre, car elles nécessitent la fermeture de la base école. En effet, celle-ci, étant interministérielle, est actuellement utilisée en permanence par les ordonnateurs.

Quant aux reproches qui ont été faits sur la documentation, la DG a reconnu qu’elle avait été livrée tardivement et qu’elle était incomplète. Visiblement, la DG a rencontré les mêmes problèmes d’effectifs que le réseau…Elle a précisé que la nomenclature comptable commentée, complétée pour les comptes 41 et 47, et les guides de procédure manquants seront mis en ligne mi février. Par ailleurs, elle a annoncé qu’un arbre de décision était en cours de réalisation pour préciser dans quel cas il fallait utiliser PSCD plutôt que FIGL.

La DG nous a enfin répondu que le calendrier de fin de gestion 2011 ne serait pas assoupli pour l’ensemble du réseau, mais que les situations particulières seront étudiées au cas par cas.

Conclusion : la DG a donné le sentiment qu’elle avait conscience de certaines difficultés, tout en affichant une détermination à atteindre l’objectif fixé. La direction générale a décidé qu’elle ne pouvait plus reculer, même au prix d’une dégradation des conditions de travail des personnels des services concernés, qui doivent, une fois de plus, subir des décisions manquant d’anticipation. Elle s’est engagée cependant à identifier les besoins des personnels en termes de formation et de restitutions de l’application CHORUS par l’intermédiaire des inspecteurs principaux.

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Actualités...
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 11:21

Catégorie ALa CFDT Finances publiques est profondément opposée à la note chiffrée et en demande la suppression. Ses élus inspecteurs en ont rappelé les raisons lors de la commission paritaire nationale (CAPN) du 10 février 2012, censée examiner en premier lieu, le bilan national de la notation 2011 (gestion 2010) et pour la dernière fois, la répartition des réductions d’ancienneté 2012 (gestion 2011).

 

La CFDT résolument contre la notation

La CFDT Finances publiques considère que tous les agents effectuent leurs tâches avec un grand professionnalisme, et que tous dépendent les uns des autres pour pouvoir effectuer des travaux de qualité. C’est la raison pour laquelle il n’y a pas de raison de féliciter X plutôt que Y.

C’est la raison pour laquelle la CFDT est profondément opposée à la note chiffrée et en demande la suppression.

Le jeu pervers des chiffres et des lettres de la DG

La direction générale, pour faire « plaisir », de manière démagogique et regrettable va certainement maintenir un chiffre ou une lettre à compter du 1er janvier 2013, avec le nouveau système d’évaluation.

La CFDT revendique pour tous les fonctionnaires une carrière linéaire qui ne souffre ni décélération injuste, ni accélération sur des critères très subjectifs.

Un traitement inéquitable des collègues à temps partiel

Les élus de la CFDT ont fermement dénoncé l’iniquité avec laquelle sont traités les agents à temps partiel, qui ressort clairement des éléments de bilan de la notation 2011 gestion 2010.

Mais aussi des inspecteurs à l’échelon terminal

Comme l’attribution d’une majoration de note chiffrée à un collègue en échelon terminal n’a aucune incidence budgétaire, la CFDT demande un décontingentement total des majorations, afin de souligner la qualité de la collaboration d’agents qui s’investissent depuis des dizaines d’années au sein de notre administration.

Le plus + 0,01 : encouragement ou engagement ?

Officiellement, depuis la tenue d’un groupe de travail le 14 novembre 2011, la DG abandonnait la pratique de l’ex-DGI au profit de celle de l’ex-DGCP.

A l’ex-DGI, on attribuait rarement des + 0,01 (3% des notations), car cela valait engagement d’une note de +0,02 l’année suivante si la manière de servir d’un agent se confirmait.

A l’ex-DGCP, le +0,01 était une véritable note d’encouragement (près de 30% des notations) qui permettait aux agents qui subissaient le contingentement des réductions d’échelon, de voir leur travail reconnu.

Les élus ont relevé que la note de lancement de l’évaluation-notation 2012 gestion 2011, pouvait laisser croire que la pratique du +0,01 de la filière fiscale était maintenue pour les agents de cette dernière.

Alors, quasi-engagement pour 2013 ou non ? L’administration doit des précisions aux notateurs et aux agents.

Un système a bout de souffle

Au vu des difficultés rencontrées par nos collègues qui subissent de plein fouet dans leurs conditions de travail les suppressions d’emplois, ces questions de décontingentement, d’attribution de 0,01, 0,02 ou 0,06 paraissent bien loin de leur réalité.

La solution d’avenir, en la matière, passe par la linéarité de la carrière et l’attribution à 90% des agents de la DGFiP, sinon à 100% d’entre eux, d’une réduction d’un mois.

Ce serait possible à mettre en œuvre, dès 2013 avec le nouveau système d’évaluation. La DGFiP pourrait enfin entrer dans le 21ème siècle comme une administration moderne, responsable et respectueuse de ses agents.

Non participation au vote

Opposée à la note chiffrée, à son aspect infantilisant, à son injustice consubstantielle et à son aspect chronophage, la CFDT Finances publiques n’a pas participé au vote sur la répartition des « bons points » pour l’année 2012.

Paris, le 15 février 2012

Vous pouvez joindre vos élus CFDT Finances publiques, Richard Remaud et Jean-Claude Le Tallec au 01 56 41 55 32

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans CAP Nationales
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 11:07

Catégorie ARésultats d'admissibilité du concours interne d'inspecteur des finances publique, au titre de l'année 2012

NOM/PRENOM NOM MARITAL LIBELLE DIRECTION
KERDONCUFF DIDIER
  DDFIP FINISTERE
NINO CHRISTIAN
 
DDFIP FINISTERE
BESNARD ANN-SOLENN
  DDFIP COTES-ARMOR
COJEAN STEPHANIE
  DDFIP COTES-ARMOR
GRIFFON GWENDAL
  DRFIP ILLE-VILAINE
OZANI ODILE
  DRFIP ILLE-VILAINE
PINSAULT ANNE-FRANCOISE
  DDFIP MORBIHAN
Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Concours et QCM
commenter cet article
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 09:27

Il s’agissait de la réunion des premières CAPL, issues des élections du 20 octobre 2011, ayant à statuer sur les affectations locales des agents des catégories B et C de la Gestion Publique.

 

La diffusion ou non des propositions de l'administration en matière d'affectation des agents s'est posée dès le début de la séance. En effet, deux pratiques coexistent : dans la filière gestion fiscale, les propositions sont diffusées à l'ensemble des agents tandis que dans la filière gestion publique ces documents avaient jusqu'alors un caractère confidentiel. Aussi, il a été demandé à la Directrice de bien vouloir nous donner sa position en la matière. Aussi, la direction a pris la décision de diffuser à l'ensemble des agents ses propositions, en se fondant sur ce qui se fait au niveau des CAP nationales. Il convient toutefois de rappeler que ces informations ne seront que des « projets » qui seront discutés lors des commissions locales.

Avec seulement 6 agents arrivant dans le département (catégories B et C confondues), il n'était pas possible de combler toutes les vacances d'emplois du département. Une priorité a donc été donnée aux agents demandant une mutation interne pour raison de santé. Il a également été tenu compte de l'ancienneté de la demande pour les autres agents. Un troisième critère, la nécessité de service,  a été retenu par l'administration.

A l'issue des discussions et des éclaircissements apportés par l'administration sur certains de ses choix, le mouvement retenu est le suivant :

Agents affectés dans le département au 01/04/2012 :

  • Mme LE DU Catherine (C) est nommée à PLEYBEN ;
  • M. TANNIOU Yann-Kaël (C) est nommé à PONT CROIX au 1er juillet (sursis d'installation) ;
  • Mme SIMON Delphine (C) est nommée à CHATEAUNEUF DU FAOU ;
  • M. LE NOURS Philippe (B) est nommé à QUIMPERLE .
  • Mme CAID Waheeda (C stagiaire) est nommée à la DDFIP Brest (accueil) ;
  • Mme RIOUAL Béatrice (C) est nommée à LANDIVISIAU.

Mutations internes au département :

  • Mme QUINTIN Estelle (C)  (Châteauneuf du Faou) est nommée à la DDFIP RH ;
  • Mme HASCOET Armelle (C) (Pont Croix) est nommée à PLOGASTEL PLONEOUR au 01/07/12;
  • Mme NEDELEC Françoise (B) (Plogastel Plonéour) est nommée à QUIMPER MUNICIPALE AU 16/05/2012 ;
  • Mme SALIOU Marie Laure (B) (Landivisiau) est nommée à BREST AMENDES.
  • Mme MENARD Christine (C) (Brest Amendes) est nommée à SIP BREST PONANT au 16/04/2012

Au moment du vote portant sur ces mouvements, les élus CFDT se sont abstenus. En effet, au regard des postes restés vacants (notamment la situation de la trésorerie de Fouesnant), et du faible nombre d'agents ayant obtenus satisfaction, le mouvement tel qu'il a été discuté ne peut nous convenir.

Les délégués CFDT : Madeleine ABALLEA, Marie-Claude CALVES, Jean-Yves COTON

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans CAP Locales
commenter cet article
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 19:08

catégorie BRésultats d'admissibilité du concours externe de contrôleur stagiaire des impôts, au titre de l'année 2011

NOM/PRENOM NOM MARITAL LIBELLE DIRECTION
  COCHOU SEBASTIEN   DDFIP FINISTERE
LE ROUX ESTELLE   BECAM DDFIP FINISTERE
SALAUN MATHIEU   DDFIP FINISTERE
ADAMI YOHANN   DDFIP COTES-ARMOR
CHARTIER MARCIA   DDFIP COTES-ARMOR
GANOOTE LAURE   DDFIP COTES-ARMOR
BANIEL CEDRIC   DRFIP ILLE-VILAINE
BATEAU JULIE   DRFIP ILLE-VILAINE
BLANCHET AXEL   DRFIP ILLE-VILAINE
FOUBERT STEVEN   DRFIP ILLE-VILAINE
LATIMIER KOUPAIA   DRFIP ILLE-VILAINE
TOUCHAIS JEROME   DRFIP ILLE-VILAINE
CONNANEC CHARLENE   DDFIP MORBIHAN
LE CHAPELAIN MICKAEL   DDFIP MORBIHAN
LE ROUX SYLVAIN   DDFIP MORBIHAN
MADEC ANNE-SOPHIE   DDFIP MORBIHAN
TOUPIN ANNE-CLAIRE   DDFIP MORBIHAN
Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Concours et QCM
commenter cet article
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 19:07

Résultats d'admission de l'examen professionnel pour l'accès au grade d'inspecteur des finances publiques, au titre de l'année 2012

NOM/PRENOM NOM MARITAL LIBELLE DIRECTION
 THIBAUT SYLVIE   DDFIP FINISTERE
TOCHOU LIONEL DDFIP FINISTERE
MARCHIX SAMUEL   DDFIP COTES-ARMOR
JOLY CHANTAL   TIEFENBACH DDFIP COTES-ARMOR
HAUTIERE ISABELLE   DRFIP ILLE-VILAINE
BEGASSE CHRISTIAN   DRFIP ILLE-VILAINE
GARCON NICOLAS   DRFIP ILLE-VILAINE
ONFROY ISABELLE   PONTIS DRFIP ILLE-VILAINE
LUCAS ISABELLE   MADELINE DRFIP ILLE-VILAINE
DESBLES CORINNE   CORTILLOT DRFIP ILLE-VILAINE
GEGOUSSE PATRICE   DDFIP MORBIHAN
PINSAULT ANNE-FRANCOISE   DDFIP MORBIHAN
SPEGAGNE LOIC   DDFIP MORBIHAN
BIDAN MARIE-CHRISTINE   DDFIP MORBIHAN
LE ROUX FABRICE   DDFIP MORBIHAN
Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Concours et QCM
commenter cet article

Au sommaire du blog

1 Actualités 1 CAP Locales 1 CAP Nationales 1 Pratiques
1 Ailleurs en France 1 CHS 1 Document Unique 1 Vu dans la presse
1 Ailleurs dans le monde 1 CDAS 1 Infos Sociales 1 Vu dans les Jo
1 Calendrier 1 Carrières 1 Informations légales 1 Vidéos
1-Retour-Accueil.png CTP    

Rechercher

Plus, plus et encore plus !

Plus Elus CFDT en CAPC

Plus Décret CHS

Plus Guide Acmo

Plus Simulateur pensions

Plus Droits et démarches

Plus Les responsables CFDT

Plus Mentions légales

Archives

Nos vidéos CFDT

Les vidéos de la CFDT à regarder de
chez vous, une fois libre des contraintes
de l'intranet DGFIP

Nos liens sur le web...

Lien CFDT Confédération (2)

Lien CFDT Fédération Fiannces(2)-copie-1

Lien CFDT Fiannce Publiquess(2)

Lien CFDT Fonctionnaires 2

Lien CFDT Cadres

Vive l'impot

button.png