Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 10:40

1 carte finistere 1

Secrétariat RPIE

 QUIMPER : Sylvie BRUSSOL

 GESTION COMPTES BANCAIRES RELATIONS CLIENTELES BANCAIRES

 QUIMPER : Thierry NEDELEC, Chantal COSQUER

 

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

 QUIMPER :  Christine QUEFFELEC, Gwénolé DERRIEN, Monique KERHOAS, Christine  TREBOUTA

 

GESTION BUDGETAIRE & IMMOBILIER- LOGISTIQUE

 QUIMPER :  Rozenn BLOND, Olivier LIEVRE, Yannick HERVE,  Jean-Pierre BOENNEC, André  ROUSSIGNOL

 

 

RECOUVREMENT CONTENTIEUX & ASSISTANCE

 QUIMPER : Jacques DIASCORN

 AGENTS COMMISSIONNES

 QUIMPER : JAIN Isabelle

 

PILOTAGE & GESTION CONTROLE BUDGETAIRE

 QUIMPER :  Laure HELIAS,  FRANCE DOMAINE

 QUIMPER :  Armelle DERRIEN, Jacques MENAGE

Repost 0
Published by cfdtfinancespubliques29 - dans Actualités...
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 16:36


Landerneau EHPAD
envoyé par uricfdtbretagne. - L'info video en direct.

retourhaut

 

1-2-3-Public.jpg

Pourquoi la CFDT lance-t-elle cette opération "Un, deux, trois... PUBLIC!"?
Depuis plusieurs années, les fonctions publiques connaissent des restructurations importantes. Pour autant, le dialogue social n’a pas évolué à la hauteur des enjeux. Les ministres successifs multiplient les annonces sur la baisse des effectifs, sans qu’à aucun moment soit abordée la question sociale. Les services publics sont l’un des fondements de notre pacte social. S’il convient de s’interroger sur leurs nécessaires évolutions dans une période au cours de laquelle les mutations créent de nouvelles attentes, de nouveaux besoins, il faut que celles et ceux qui agissent au quotidien pour remplir ces missions puissent travailler dans de bonnes conditions, que soient reconnus leur travail, leur expérience…
À travers l’opération "Un, deux, trois,... PUBLIC !", c’est la question du travail que nous voulons mettre au cœur du débat.

2 Signature La CFDT c'est faire en couleur format jpeg.jpeg


Repost 0
Published by cfdtfinancespubliques29 - dans Actualités...
commenter cet article
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 10:37

Depuis le départ, la CFDT Finances publiques dénonce la politique idéologique des suppressions massives d’emplois.

 

Pour l’année 2011, le constat est clair : le non remplacement de 2 départs à la retraite sur 3 est une catastrophe pour les conditions de travail des agents à la DGFIP.

 

La suite ici

Repost 0
Published by cfdtfinancespubliques29 - dans Actualités...
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 22:58

1 carte france 2
GIF - 12.7 ko
retourhaut
Repost 0
Published by cfdtfinancespubliques29 - dans Pratique
commenter cet article
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 18:19

1 carte france 2La direction générale (DG) dresse le bilan de la notation 2010 avant d’avoir examiné tous les recours 2010 en CAPC. De deux choses l’une : soit le bilan annuel 2010 présenté est erroné, soit la DG y a déjà intégré les résultats des 13 recours non encore examinés par la CAPC. Ce qui pose la question de la vision rétrograde de la DG en matière de dialogue social. Chacun jugera...

 

Emploi du temps chargé en ce 8 février 2011. Deux CAPC étaient programmées. Celle du matin avait pour objet la notation des agents et comme l’administration possède sa logique propre, elle a décidé commencer par aborder le bilan de la campagne (en plein paris !) 2010 avant d’étudier 13 recours de la dite campagne. En préambule la CFDT dans une déclaration liminaire a rappelé très clairement ses engagements de congrès à savoir :

  • Son opposition à toute forme de notation ou d’évaluation ;
  • L’annulation de tout système de référencement qui reviendrait à réintroduire la notation sous forme ou non chiffrée ;
  • Un principe de neutralité du président de la CAP à savoir qu’il ne peut être notateur lui-même ;
  • La possibilité pour tout agent d’être assisté par un représentant syndical lors d’un recours hiérarchique et aussi à l’entretien professionnel ;
  • L’optionalité dur recours hiérarchique ;
  • La communication à l’agent évalué de tout rapport complémentaire de son évaluateur.

Le bilan a consisté à nous présenter une succession de chiffres, nombres et pourcentages, on aime bien cela à la DGFiP. Des chiffres sans réelles surprises vu le carcan financier du système.Sur 17 061 agents « apportant » (hors échelon terminal), 20 % soit 3 412 agents devaient bénéficier d’une bonification de 3 mois. En réalité 3 416 agents ont bénéficié de cette bonification… 4 de plus… le déficit budgétaire de l’Etat va encore se creuser, non ?

5 020 agents ont bénéficié d’une réduction d’1 mois. Mais le chiffre qui doit faire le plus plaisir à l’administration, un chiffre « incontestable » c’est les 88, 21 % d’agents noté qui ont eu une évolution positive de leur note en 2010. Petite précision utile, sont inclus dans ce pourcentage flatteur, les 4 825 agents qui ont eu une note positive +0,01 qui ne donne en fait aucune bonification de mois. Pour 2011, avec une population d’agents arrivés à l’échelon terminal (AAP1 7ème échelon) qui augmente sensiblement, on passe de 17 061 à 13 423 agents apportant et ainsi le nombre de mois à distribuer à l’ensemble des départements passe de 15 645 à 12 080 mois… 

 

Vote : capital-mois 2011

Pour : administration

Contre : CFDT, CGT, SUT, FO et CFTC 

 

Voilà sommairement présenté le bilan 2010 et la présentation de la campagne 2011, il est temps de passer au… recours… 2010 qui vont de fait modifier le bilan 2010 à peine présenté (et ce n’est pas fini vu qu’il reste une quinzaine de demande à examiner en mars) et déjà faux.

 

13 recours à voir, 13 recours vus et 10 notations revus à la hausse. 5 agents ont vu leur note passer à +0,06 (3 mois), 1 agent a été revalorisé à +0,02 (1 mois) et enfin 3 personnes ont eu la fameuse note positive (+0,01) qui donne zéro mois.

Pour être complet un de ces trois agents a bénéficié d’une revalorisation de son tableau synoptique et d’une appréciation plus positive de son activité de l’année écoulée. Une précision importante, sur les 5 collègues qui ont touché le Graal de +0,06, 4 avaient le soutien unanime (Administration + Elus) de la CAP locale. Cela aide… Mais sans doute pour éviter toute prolifération de « fraternité locale » la présidente de la CAPC a décidé que certains mois de bonification accordés ne seraient pas pris sur le contingent « national » mais sur le « local »…

 

Les temps sont durs et la générosité se partage ! 

 

Pour terminer sur le sujet de la notation et ses aberrations un agent muté en cours d’année a vu sa notation apprécié sur le trois mois à peine d’activité dans son nouveau poste. Résultat… une note pivot (+0,00).

Pour ne pas oublier les 8 mois de son précédent poste, il lui a été accordé un « généreux » +0,01.

 

retourhaut

Repost 0
Published by cfdtfinancespubliques29 - dans CAP Nationales
commenter cet article
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 19:32

 

M603414159398789662.jpgÀ l’occasion de l’opération “ Un, deux, trois, Public ! ”, François Chérèque fait une mise au point sur la vision de la CFDT des services publics et le statut de la fonction publique.

Ta tribune parue dans Libération à propos de l’avenir des services publics fait couler beaucoup d’encre quant à notre vision des services publics.

Cette tribune, qui traitait effectivement de l’avenir des services publics, m’a amené à parler de la place, du rôle et de l’action de l’État vis-à-vis des services publics. C’est à ce titre que j’ai fait allusion au fonctionnement régalien de l’État, ce qui a entraîné certaines interprétations malhonnêtes sur la position de la CFDT concernant le statut de la fonction publique.

 

 

Justement, peux-tu préciser de nouveau la position cédétiste sur les services publics et le statut de la fonction publique ?

Il faut tout d’abord rappeler comment a été construit le statut de la fonction publique : avant 1985, seul le statut des fonctionnaires de l’État était clairement défini. Or la CFDT revendiquait depuis longtemps des statuts spécifiques pour les fonctionnaires territoriaux et hospitaliers. C’est pourquoi nous avons soutenu la création des Titres III et IV du statut de la fonction publique en 1986 pour prendre en compte ces spécificités.

 

Pourquoi une telle différenciation entre les trois fonctions publiques ?

D’une part, l’État assure des fonctions régaliennes définies dans tous les états démocratiques, notamment l’armée, la police ou la justice – sans oublier les fonctions de contrôle et de perception de l’impôt et d’autres, bien entendu, comme l’éducation. Pour la CFDT, il est impératif que ces missions restent de la responsabilité directe de l’État et soient donc assurées par des fonctionnaires, que leur statut doit protéger de l’arbitraire et de l’alternance politique.

D’autre part, l’État délègue à des collectivités ou des administrations territoriales une partie des fonctions qu’il n’assure pas directement et qui ont été définies par les différentes lois de décentralisation et hospitalières. C’est pour remplir ces missions spécifiques qu’ont été créées les fonctions publiques territoriales et hospitalières, avec des fonctionnaires bénéficiant de la même protection que les fonctionnaires de l’État, pour les mêmes raisons.

Je le répète, la CFDT est très attachée à cette structuration des fonctions publiques !

 

Mais au-delà, que penser des délégations de services publics ?

Pour certaines actions qui relèvent du service public, l’État délègue une partie de ses missions à des entreprises publiques tout en gardant une maîtrise totale. C’est le cas du service public postal. Mais il délègue également certaines missions de service public à des entreprises privées, tout en conservant un rôle d’orientation, de contrôle, voire de sanction. On peut citer l’exemple “ historique ” des centres de lutte contre le cancer, qui assurent une mission de service public dans le domaine sanitaire avec des salariés de droit privé.

 

En quoi ces rappels sont-ils importants aujourd’hui ?

Ces rappels historiques sont utiles dans l’optique de défendre le statut de la fonction publique – auquel, je le répète, la CFDT est profondément attachée. Pour le justifier face aux attaques nombreuses dont il est aujourd’hui la cible, il est impératif de rappeler qu’il ne s’agit pas d’un avantage acquis, que certains souhaitent supprimer, mais bel et bien d’une protection indispensable permettant aux agents qui travaillent au nom de l’État pour le service de tous de mener à bien leurs missions.

retourhaut


Repost 0
Published by cfdtfinancespubliques29 - dans Actualités...
commenter cet article
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 19:38
CFDT logoDéclaration de Patrick Pierron, secrétaire national CFDT - Pénibilité, les décrets doivent rétablir l’équité entre les salariés

La CFDT a rencontré le cabinet de Xavier Bertrand sur les quatre premiers projets de décrets pénibilité qui seront publiés dans le cadre de la réforme des retraites. La CFDT regrette que cette loi ne tienne pas compte des effets de la pénibilité qui réduisent l’espérance de vie.

 
La CFDT a exprimé ses divergences sur :
  • Les 17 années d’exposition nécessaires pour que les salariés dont l’incapacité est comprise entre 10 % et 20 % puissent partir en retraite à 60 ans ;
  • Le durcissement des règles de reconnaissance des troubles musculo-squelettiques, qui va restreindre l’accès des salariés au dispositif de compensation ;
  • L’absence de représentants des salariés dans les commissions pluridisciplinaires chargées de valider les départs anticipés.
 
La CFDT a demandé à ce que soient précisés :
  • Certains facteurs de pénibilité, comme les postures pénibles, l’exposition aux intempéries, l’accomplissement de gestes répétitifs…
  • La prise en compte des lésions consécutives aux accidents du travail.
 
La CFDT a proposé :
  • Une diminution de la durée d’exposition pour reconnaître les atteintes à la santé qui apparaissent au bout de quelques années seulement ;
  • Une collecte des expositions individuelles par les caisses d’assurance retraite et de santé au travail pour une traçabilité tout au long de la carrière ;
  • Que le fonds national de soutien relatif à la pénibilité participe à la réduction des inégalités entre les salariés de différentes branches, quelle que soit la taille de l’entreprise.
 
La CFDT a exprimé sa volonté que les décrets à venir développent la prévention à la fois sur les situations de travail et les carrières. L’objectif est de diminuer le nombre de salariés dont l’espérance de vie est réduite par le travail. Cela passe par une approche des parcours professionnels qui favorise la mobilité pour éviter qu’un salarié soit exposé toute sa vie active à la pénibilité là où elle ne peut pas être supprimée.
retourhaut
Repost 0
Published by cfdtfinancespubliques29 - dans Actualités...
commenter cet article
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 18:35

 1 carte finistere 1Le 1er CTPD de la nouvelle Direction Départementale avait comme principal point à son ordre du jour la répartition des emplois 2011. Pour souligner l’impossibilité d’accomplir nos missions avec les moyens alloués et  la gravité des conséquences des suppressions d’emplois pour nos services, 17 pour la filière fiscale et 15 hors CPS (+9) pour la gestion publique,  l’ensemble des organisations syndicales a boycotté le 1er CTP. La CFDT a décidé de siéger au second CTPD reconvoqué le 20 janvier. Les pétitions signées par les agents ont été remises au Directeur.


En réponse aux déclarations liminaires, le Directeur Départemental  a essayé de justifier les suppressions d’emplois, notamment par la possibilité de gains de productivité  dus à la dématérialisation. Pour la filière fiscale, il n’a pu donner d’explications convaincantes sur le critère de « l’efficience ». Quant à l’ORE il ne s’agit pas d’un outil d’évaluation des charges mais uniquement de répartition. La CFDT lui a fait remarquer qu’on ne pouvait se contenter de raisonner avec des moyennes et que de nombreuses tâches n’étaient pas prises en compte : accueil physique ou téléphonique, réponse aux mèl…De plus en plus, dans tous les services, seules les tâches urgentes peuvent être effectuées, de nombreuses autres étant laissées de côté. Pour la FGP, ce sont les comptables qui seront sanctionnés par la Chambre Régionale des Comptes pour absence ou retard des poursuites des créances des collectivités locales.


Cette donnée ne nous ayant pas été communiquée, la CFDT avait demandé à avoir connaissance de l’affectation réelle des emplois dans tous les services (ETP et TSM). La réduction sensée être mathématique des suppressions d’emplois amenant des situations ingérables dans certains postes comptables, M. MONNERIE s’est engagé à ce que la compensation des temps partiels soit effective (ex de Pont Aven).

Concernant l’ORE, le Finistère est particulièrement pénalisé par les paramètres transversaux, notamment celui du personnel (-25 emplois). Pourtant, on peut constater que dans un département où la moyenne d’âge est élevée, nous sommes confrontés à de nombreux congés maladie, longue maladie ou longue durée.


Pour la filière fiscale les suppressions sont effectuées sur les sites les plus importants à l’exception de Quimper en raison de la mise en place des SIP en 2011. Ce n’est donc que reculer pour mieux sauter, les suppressions, à l’exemple de Brest n’étant différées que d’une année.

La conscience professionnelle des agents est mise à rude épreuve devant l’impossibilité d’effectuer l’ensemble des tâches qui nous sont dévolues. L’enquête de la CFDT sur les conditions de travail est claire. Sur près de 400 réponses dans le département, 45% se déclarent stressés au travail, près de 30% sont tout le temps fatigués et 46% estiment que le travail a un impact sur leur santé.

Avec l’alourdissement des tâches, de nombreux agents sont amenés à effectuer de nombreuses heures de travail amenant un écrêtement des crédits d’heures. La Direction s’est engagée à effectuer une enquête sur ce sujet.

 

retourhaut

Repost 0
Published by cfdtfinancespubliques29 - dans Comités Techniques
commenter cet article
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 17:42

1 carte finistere 1FILIERE GESTION PUBLIQUE :


Postes : Brest Municipale (-1),  Pairie (-1), Crozon (-1), Lesneven (-1), Ploudalmézeau (-1), Saint Renan (-1), Carhaix (-1), Concarneau (-1), Pont Aven (-1), Quimper Municipale (-1), SIP Brest Abers (+1)


TG : Recouvrement (-2), produits divers (-1), Compta (-1), Dépôts (-1), secrétariat (-1), formation (-1),  Dépense (+1)


FILIERE FISCALE :


SIP Brest Kergaradec (-1), SIP Brest Ponant (-1), SIP Brest Rade (-1) , SIP Brest Abers (-1), SIP Morlaix (-1), SIE Brest Ponant (-1), SIE Morlaix (-1), SIE Quimper Ouest (-1), SIE Quimper Est (-1), CDIF Brest (-1), CDIF Quimper (-2), FI Brest (-1), FI Quimper (-1), EDRA Morlaix Carhaix (-2), Direction (-1)

 

retourhaut

Repost 0
Published by cfdtfinancespubliques29 - dans Comités Techniques
commenter cet article
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 17:40

1 carte finistere 1 

En pièce jointe le tableau des emplois de la FF

 

Cliquez ci dessous :

3-Google-Docs.png

 

 

 

 

 

 

retourhaut

Repost 0
Published by cfdtfinancespubliques29 - dans Comités Techniques
commenter cet article

Au sommaire du blog

1 Actualités 1 CAP Locales 1 CAP Nationales 1 Pratiques
1 Ailleurs en France 1 CHS 1 Document Unique 1 Vu dans la presse
1 Ailleurs dans le monde 1 CDAS 1 Infos Sociales 1 Vu dans les Jo
1 Calendrier 1 Carrières 1 Informations légales 1 Vidéos
1-Retour-Accueil.png CTP    

Rechercher

Plus, plus et encore plus !

Plus Elus CFDT en CAPC

Plus Décret CHS

Plus Guide Acmo

Plus Simulateur pensions

Plus Droits et démarches

Plus Les responsables CFDT

Plus Mentions légales

Archives

Nos vidéos CFDT

Les vidéos de la CFDT à regarder de
chez vous, une fois libre des contraintes
de l'intranet DGFIP

Nos liens sur le web...

Lien CFDT Confédération (2)

Lien CFDT Fédération Fiannces(2)-copie-1

Lien CFDT Fiannce Publiquess(2)

Lien CFDT Fonctionnaires 2

Lien CFDT Cadres

Vive l'impot

button.png