Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 11:43

Au titre de l’exercice 2013, 10 indicateurs, sur les 12 retenus, pour évaluer la performance de la DGFIP ont été atteints.

Conformément au dispositif d’intéressement collectif, ces résultats se traduiront par le versement d’une prime d’un montant maximal de 120 € brut sur la paye du mois d'août 2014.

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Carrières - Indemnités - Mutations
commenter cet article
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 11:38

 

 Le mardi 8 juillet 2014, le comité technique local s'est réuni pour examiner les points inscrits à l'ordre du jour : 1 ) Le procès verbal du 25 avril 2014 a été adopté à l'unanimité 2 ) le diagnostic territorial relatif au schéma triennal d'adaptation des structures et du réseau a dressé la situation actuelle du département dans le cadre d'un canevas prédéfini permettant une synthèse au niveau national. Ce diagnostic portait principalement sur : 
- la structuration du réseau, les situations RH (effectifs, difficultés à pourvoir les postes...), budgétaires et immobilières ; - l'environnement externe de la Direction (bassins d'emplois, intercommunalités.. …) ; - les pratiques et attentes des usagers particuliers et professionnels. Le maillage territorial et l'adaptation du réseau ont été analysés au regard de ces différents critères.
Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Comités Techniques
commenter cet article
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 15:56

Le 9 juillet 2014, la Direction générale a réuni les organisations syndicales pour un Comité national de suivi des conditions de vie au travail. Dès l’ouverture de la réunion, après lecture des déclarations liminaires, la CGT Finances publiques dénonçant le manque de moyens et une opposition sur la cotation de certains risques dans le DUERP des Bouches-du-Rhône a demandé une suspension de séance pour inviter les autres OS à refuser de poursuivre les débats. La délégation CFDT a alors fait valoir que la politique de la chaise vide laisserait l’administration tirer seule les conclusions des données issues des nouveaux outils dont nous réclamons la mise en place depuis de nombreuses années. Les autres OS s’étant rangées à notre argument, seule la délégation CGT a quitté la séance.

 

CNSCVT2014-07-09.pdf

 

La CFDT Finances publiques remarque dès ses propos liminaires que les outils mettent en exergue une situation difficile dans un contexte dégradé. Mais il ne doit pas s’agir uniquement d’un affichage, une simple démonstration de l’importance qu’accorde la DGFiP aux CVT.

D’autre part les solutions proposées manquent de lisibilité. Il s’agit maintenant de passer du conceptuel au concret en inscrivant des actions dans le cadre des accords ministériels sur les risques psycho-sociaux, et en tenant compte du bilan de l’action sociale.

Contrairement au précédent GT, les documents préparatoires étaient abondants. Mais les premières pistes proposées consistent surtout en un surcroit de communication, de dématérialisation et toujours plus de management.

La CFDT estime qu’elles ne constituent pas des solutions miracles. Plus inquiétant, la démarche stratégique nous est servie à toutes les sauces comme si elle répondait par avance à toutes les questions y compris pour les CVT.

 

A l’inverse, le rôle du CHSCT semble occulté, minimisé à tout le moins et la CFDT ne peut l’accepter. Nous demandons un bilan complet des différents outils.

DUERP : simplifier, oui mais pour faire mieux !

Les lourdeurs inhérentes au recensement annuel de l’ensemble des risques ont conduit l’administration à proposer des aménagements. Un recensement exhaustif ne serait plus réalisé que tous les deux ans avec une mise à jour intermédiaire par l’assistant de prévention (AP) et le groupe de travail départemental.

La CFDT a rappelé l’obligation du respect de la législation qui impose un Plan Annuel de Prévention (PAP). Pour éviter une surcharge de travail des AP, elle propose une mise à jour du logiciel au fil de l’eau. L’administration ayant objecté des difficultés informatiques, notre spécialiste en la matière a répondu que l’ouverture à la saisie tout au long de l’année était à priori possible. M. PERRIN s’est engagé à vérifier cette option.

Pour la CFDT, le rôle accru de l’AP nécessite une véritable doctrine d’emploi pour aboutir à des postes dédiés à temps plein.

L’administration centrale a rappelé au passage que toutes les OS ayant une section constituée dans un département doivent participer au groupe de travail, ce qui est loin d’être le cas partout. Exemple particulièrement dans le 13 où un blocage sur l’élaboration du DUERP a amené la délégation CGT à refuser toute discussion dans ce comité. Sur ce sujet précis, M. PERRIN a déclaré que la position des agents n’était pas censurée, ni celle des cadres, que la cotation et la qualification de certains risques pourrait être revue avec la DRFiP 13, car la responsabilité de l’administration est engagée.

C’est bien la démonstration que le dialogue est rarement bloqué, et que la politique de la chaise vide n’est qu’une simple posture à l’efficacité proche de zéro !

Baromètre social : des résultats alarmants !

Les premiers résultats détaillés dans notre précédent compte rendu qui témoignent d’une situation très dégradée dans nos services doivent impérativement être analysés comme les CVT indépendamment de la démarche stratégique.

Il faut trouver des solutions nouvelles qui iront au-delà de simples actions de communication, de dématérialisation et de management.

Tableau de Bord de Veille Sociale : il faut passer des constatations aux actes.

Au plan local, le TBVS permet de faire des constats par service. Mais il faut aller plus loin, analyser les situations à risques, se rendre sur place et prendre des mesures correctives. Il manque une grille d’analyse pour facilité de travail de tous les intervenants.

Par ailleurs certaines directions locales refusent de communiquer aux OS les résultats par structure ou service ce qui rend cet outil en partie inopérant. La DG s’est engagée à rappeler ce point à ses directeurs locaux.

Mission qualité de vie au travail : manque de précision.

Une cellule chargée d’impulser et de coordonner l’ensemble des actions liées aux CVT doit être crée au plan local, mais le manque de précision du projet d’instruction pose un certain nombre de questions.

Cette mission ne sera-t-elle pas redondante avec cette de l’AP ? Quelle articulation est prévue entre les deux ? A quelle division sera rattachée cette mission ?

La CFDT Finances publiques a mis en garde l’administration de ne pas trop charger les services RH déjà très sollicités. Elle attend des réponses à toutes ces interrogations avant de se prononcer sur ce sujet.

Soutien à l’encadrement de proximité : un véritable enjeu.

La direction, consciente de la dégradation du moral, des cadres a décidé de mettre en place un soutien à l’encadrement de proximité qui se traduira par plus d’écoute, des séminaires et des formations dédiées. La CFDT a rappelé que notre organisation du travail actuelle ne répond pas aux préconisations de l’IRES qui prévoit pour les cadres un espace d’autonomie, de la reconnaissance et des encouragements, ainsi qu’un pilotage par la performance globale. Le dialogue reste trop ascendant, les marges de négociation locales sont trop faibles.

Il faut redonner du sens au travail.

L’allègement des indicateurs reste insuffisant, il se fait en trompe l’œil parce qu’au quotidien les directions locales exigent toujours autant de statistiques.

La direction en réponse a indiqué vouloir relancer le dispositif EDD (Espaces De Dialogue) cadres dont trois ont déjà débuté cette année. Elle a annoncé également la généralisation des réseaux collaboratifs (wiFIP)

wiFIP, les réseaux collaboratifs : des forums mieux encadrés.

Expérimentés depuis quelques mois (déjà 3000 personnes pour une centaine de communautés), les réseaux sociaux professionnels à la DGFiP vont être généralisés prochainement. La direction les présente comme une aide, un plus aux agents et aux cadres. Un animateur volontaire et formé, ainsi qu’un modérateur pour les contenus inappropriés signalés sont chargés de les baliser.

La CFDT Finances publiques considère qu’il s’agit simplement de la modernisation des forums. Il ne faut donc pas en attendre de miracle… Il s’agit d’un outil supplémentaire dématérialisé, mais les véritables solutions de fond se trouvent ailleurs.

Un GT spécial wiFIP/CVT a été demandé pour approfondir le sujet.

La médiation sociale : une nouveauté attendue.

Complément indispensable des EDD pour tout ce qui touche aux conflits de personnes, ou aux situations graves (accidents, suicides, etc.) un médiateur social sera nommé dans chaque département.

Cette mission sera confiée à « un cadre supérieur expérimenté et reconnu dont la compétence et l’impartialité seront incontestables ».

La CFDT Finances publiques estime que c’est une bonne idée qui répond à l’une de ses revendications qui va dans le sens du dialogue. Cette mesure nouvelle sera examinée attentivement en fonction de sa mise en œuvre effective.

Méthodologie de développement et d’accompagnement des grands projets à la DGFiP : enfin des études d’impact !

Consciente des dégâts causés par les restructurations menées tambour battant sans concertation, la DG semble vouloir formaliser une méthode en quatre étapes pour éviter le pire à l’avenir. 1. Etablir une étude d’impact 2. Informer l’ensemble des différents acteurs nationaux ou locaux 3. Préparer les cadres et les agents au changement 4. Adopter un plan de communication

Dont acte !

La CFDT Finances publiques jugera sur pièce.

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans C.H.S.C.T.
commenter cet article
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 16:10

http://www.cfdt-finances.fr/local/cache-vignettes/L80xH80/arton5458-dc08d.png

Avec 925 agents C non recrutés dans la filière gestion publique, la situation empire !

 

Carte_des_effectifs_apres_suite (...)

Il manquera 925 emplois de catégorie C au 01/01/2014 pour satisfaire aux besoins théoriques de la DGFiP.

L’appel de la totalité des listes complémentaires du concours C n’aurait même pas suffit à combler les départs en retraite. Et pourtant, les Ministres n’ont consenti qu’à l’appel de 1/3 des listes en catégorie C !

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Carrières - Indemnités - Mutations
commenter cet article
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 16:09

http://www.cfdt-finances.fr/local/cache-vignettes/L80xH80/arton5456-a7637.png

Avec 1445 agents C non recrutés dans la filière fiscale, la situation empire !

 

Carte_des_effectifs_apres_suite (...)

Il manquera 1445 emplois de catégorie C au 01/01/2014 pour satisfaire aux besoins théoriques de la DGFiP.

L’appel de la totalité des listes complémentaires du concours C n’aurait même pas suffit à combler les départs en retraite. Et pourtant, les Ministres n’ont consenti qu’à l’appel de 1/3 des listes en catégorie C !

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Carrières - Indemnités - Mutations
commenter cet article
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 16:07

 

http://www.cfdt-finances.fr/local/cache-vignettes/L100xH96/arton5468-f3c72.pngL’instruction sur le mouvement complémentaire de mutations des inspecteurs des Finances publiques à effet au 1er mars 2015, est sortie dans le réseau en date du 16 juillet 2014. Elle est jointe à cette dépêche.


Le bureau RH-1C de la direction générale a écrit une instruction pour expliquer les modalités de participation au mouvement complémentaire du 1er mars 2015.

Qui peut participer ?

  • Les inspecteurs qui ont participé au mouvement général à effet du 1er septembre 2014. Il faut avoir coché la case mouvement complémentaire et ne pas avoir obtenu de mutation au mouvement général.
  • Les inspecteurs inscrits au mouvement général avant le 21 janvier 2014, mais qui ont souhaité participer uniquement au mouvement complémentaire à effet du 1er mars 2015.
  • Les inspecteurs déliés de leur délai de séjour au 1er mars 2015. Exemple : les inspecteurs stagiaires de la promotion 2012/2013.
  • Les inspecteurs ayant une situation prioritaire nouvelle.

Attention : Les inspecteurs qui ne veulent plus participer au mouvement complémentaire alors qu’ils ont coché la case ad hoc, doivent le signaler impérativement avant le 2 septembre 2014. La date de référence pour la prise en compte de la situation familiale et des enfants à charge est le 15 septembre 2014.

le délai de dépôt des demandes

Les demandes de mutation ou d’annulation au mouvement complémentaire à effet du 1er mars 2015, doivent être transmises via Agora vœux aux directions locales au plus tard le 2 septembre 2014.

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Carrières - Indemnités - Mutations
commenter cet article
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 16:03

http://www.cfdt-finances.fr/local/cache-vignettes/L80xH79/arton5469-740fc.png607 agents B non recrutés manquent cruellement dans la filière fiscale !

Carte_des_effectifs_FF_apres_su (...)

 

Il manquera 607 emplois de catégorie B au 01/01/2014 pour satisfaire aux besoins théoriques de la filière fiscale. Les Ministres consentiront-ils à appeler les listes complémentaires des concours de B ? Toujours pas de réponse de leur part !

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Carrières - Indemnités - Mutations
commenter cet article
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 16:00

http://www.cfdt-finances.fr/local/cache-vignettes/L100xH100/arton5477-3fcfb.jpgCher(e) collègue,

Le cycle de discussion indemnitaire va bientôt s’achever et le constat est clair :

Les inspecteurs en direction ont pu enfin obtenir, le 20 mai dernier, un arbitrage favorable pour bénéficier d’une harmonisation "oubliée" en 2008 lors de la création de la DGFIP, ce que la CFDT Finances publiques n’avait cessé de réclamer depuis le début du cycle de discussion.

Et les inspecteurs encadrants en poste comptable ?

Et les inspecteurs divisionnaires encadrants en poste comptable ?


La CFDT Finances publiques avait demandé la revalorisation des fonctions d’adjoint dès le début des discussions et la DGFIP en avait pourtant pris l’engagement en janvier dernier. Or, l’ancien directeur général les a oubliés dans son arbitrage du 20 mai dernier.

Il faut donc sensibiliser d’urgence le nouveau directeur général !

Dans la perspective de l’ouverture des filières, les cadres A administratifs, qu’ils soient inspecteurs adjoints en poste comptable, ou inspecteurs divisionnaires adjoints dans les postes indiciés, deviennent les maillons indispensables dans l’encadrement des postes comptables. Les chefs de poste issus des deux filières devront de plus en plus s’appuyer sur eux pour la gestion au quotidien de services de plus en plus exigeante en technicité et en expertise.

Il reste donc à reconnaître une carrière administrative des inspecteurs et des inspecteurs divisionnaires insuffisamment valorisée dans le régime indemnitaire existant.

Le cycle de discussions indemnitaire devant reprendre à la rentrée, il n’est pas trop tard pour réagir avant la bascule dans le nouveau régime fusionné prévu le 1er octobre pour les cadres A et A+.

La CFDT Finances publiques appelle dès maintenant tous les cadres à réagir en signant massivement la pétition d’ici la rentrée.

Les inspecteurs et inspecteurs divisionnaires encadrants signataires demandent l’harmonisation de l’ACF expertise encadrement sur celle de tous les inspecteurs en direction.

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Carrières - Indemnités - Mutations
commenter cet article
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 13:11

http://www.cfdt-finances.fr/local/cache-vignettes/L90xH90/arton5333-bee1f.jpgMarylise Lebranchu, ministre de la Fonction publique, a annoncé un allégement de cotisations pour améliorer le pouvoir d’achat. Pour la CFDT, cette décision ne satisfait pas les revendications salariales.

Le lundi 19 mai, la ministre avait annoncé l’intention du gouvernement d’adapter les mesures d’allègement de charges du privé à la Fonction publique au 1er janvier 2015 sans autre précision.

Ce mercredi 28 mai, elle a informé les organisations syndicales de la Fonction publique qu’elle présenterait dans la journée une proposition au Premier ministre. Si elle est acceptée, celle-ci sera transmise à la commission des affaires sociales, puis présentée au conseil des ministres le 18 juin.

Une grande partie de ces mesures relèveront de la loi de finances rectificative et c’est le Parlement qui sera donc amené à les voter.

La mesure consisterait en un allègement de la cotisation retraite des agents. Celui-ci irait de 2 % pour les agents au premier indice de la grille puis dégressif jusqu’à l’indice majoré 468.

Le gain serait d’environ 550 euros/an pour les agents au premier indice de la grille (indice 321 au 1er janvier 2015) à environ 50 euros/an à l’indice majoré 468.

Si les arbitrages valident cette disposition, le nombre d’agents concernés serait de 100 % des C, 70 % des B, 20 % des A.

La ministre a précisé que les agents non-titulaires se verraient appliquer la mesure, mais sans autre précision.

Ces propositions seront portées par la ministre auprès du Premier ministre.

La CFDT Fonctions publiques a refusé de réagir sur le fond de cette information, d’autant qu’elle n’est pas arbitrée à ce jour. Ceci dit, elle a noté le possible effet positif sur le pouvoir d’achat des agents tout en soulignant qu’il resterait 30 % des agents en B et 80 % des agents en A qui ne bénéficieraient de rien. Cette information donnée rend donc encore plus urgent la négociation qui doit s’ouvrir sur les grilles et les carrières. Et ce n’est pas non plus cette information qui satisfait la demande de la CFDT Fonctions publiques d’un rendez-vous salarial.

À l’issue de cette réunion d’information, les sept organisations syndicales CGT, CFDT, CFTC, FAFPT, FSU, Solidaires et Unsa ont fait le constat que cette réponse n’est pas satisfaisante au regard des questions posées sur la politique salariale et l’emploi public. Elles ont donc réitéré la demande d’un rendez-vous salarial.

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Carrières - Indemnités - Mutations
commenter cet article
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 13:07

Une intrusion avec effraction a eu lieu cette nuit au CFP de Quimper Ty Nay.
Dans les dégradations matérielles, nous avons à déplorer notamment :
     3 ouvertures (fenêtres et volets) , 1 radiateur et des canalisations endommagés
     1 armoire forte hors d'usage (tentative d'ouverture à la meuleuse , puis défenestration)
     La disparition probable de chèques (en cours d'inventaire).

Une remise en état provisoire doit être assurée dans la journée.
Une plainte va être déposée.

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans C.H.S.C.T.
commenter cet article

Au sommaire du blog

1 Actualités 1 CAP Locales 1 CAP Nationales 1 Pratiques
1 Ailleurs en France 1 CHS 1 Document Unique 1 Vu dans la presse
1 Ailleurs dans le monde 1 CDAS 1 Infos Sociales 1 Vu dans les Jo
1 Calendrier 1 Carrières 1 Informations légales 1 Vidéos
1-Retour-Accueil.png CTP    

Rechercher

Plus, plus et encore plus !

Plus Elus CFDT en CAPC

Plus Décret CHS

Plus Guide Acmo

Plus Simulateur pensions

Plus Droits et démarches

Plus Les responsables CFDT

Plus Mentions légales

Archives

Nos vidéos CFDT

Les vidéos de la CFDT à regarder de
chez vous, une fois libre des contraintes
de l'intranet DGFIP

Nos liens sur le web...

Lien CFDT Confédération (2)

Lien CFDT Fédération Fiannces(2)-copie-1

Lien CFDT Fiannce Publiquess(2)

Lien CFDT Fonctionnaires 2

Lien CFDT Cadres

Vive l'impot

button.png