Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 17:08

http://www.cfdt-finances.fr/local/cache-vignettes/L100xH100/arton5102-6b861.gifDans un entretien au Parisien de lundi 10 mars, la ministre Marylise Lebranchu se déclare prête à mettre à contribution les fonctionnaires les mieux payés et précise qu’aucune décision n’a été prise quant au maintien du gel de la valeur du point d’indice.

La ministre a déclaré au Parisien qu’elle proposerait « aux organisations syndicales et au Premier ministre pour les plus hautes rémunérations, par exemple lorsqu’elles dépassent celles des ministres », une augmentation de la contribution solidarité chômage de 1 %.

Cette contribution instaurée le 1er novembre 1982 au taux de 1 % sur la rémunération nette des fonctionnaires (Code du travail) alimente le Fonds de solidarité destiné à financer les mécanismes nationaux d’indemnisation du chômage. Elle est calculée sur ce que perçoit l’agent après ajout au traitement indiciaire brut du SFT, de l’indemnité de résidence, des primes et indemnités et une fois retranchées les retenues pour pension civile et ERAFP (la CSG et la CRDS ne sont pas déduites). L’assiette est toutefois limitée à quatre fois le plafond de la sécurité sociale, soit, pour 2013, 148 128 € par an (voir le site du Fonds de solidarité). La rémunération brute d’un ministre est de 119 280 € (9 940 € par mois).

La ministre évoque également « certains compléments familiaux proportionnels au salaire ». Il s’agit du supplément familial de traitement qui varie en fonction de l’indice du parent. Ce sujet, qui a déjà fait l’objet d’une concertation il y a plusieurs années, est inscrit à l’agenda social.

Quant au maintien du gel de la valeur du point d’indice, la ministre n’apporte aucune réponse sauf celle de dire que rien n’est encore décidé.

S’agissant de l’emploi public, la ministre estime que dans la Fonction publique de l’État, « on ne peut pas réduire beaucoup plus le nombre d’agents ». Elle pointe « la coordination avec les opérateurs de l’État devenus trop nombreux ». « Nous allons coordonner région par région la réalité des besoins et veiller en particulier à éviter que les missions ne doublonnent avec celles des collectivités locales » a-t-elle précisé.

La CFDT Fonctions publiques a publiquement rejeté « toute hypothèse d’une cinquième année de gel consécutif qui accentuera la dégradation du pouvoir d’achat ». Elle restera donc vigilante et attendra des explications sur les sujets abordés dans cette interview lors de la réunion de mercredi 12 mars présidée par la ministre sur les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations.

Partager cet article

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 - - dans Carrières - Indemnités - Mutations
commenter cet article

commentaires

Au sommaire du blog

1 Actualités 1 CAP Locales 1 CAP Nationales 1 Pratiques
1 Ailleurs en France 1 CHS 1 Document Unique 1 Vu dans la presse
1 Ailleurs dans le monde 1 CDAS 1 Infos Sociales 1 Vu dans les Jo
1 Calendrier 1 Carrières 1 Informations légales 1 Vidéos
1-Retour-Accueil.png CTP    

Rechercher

Plus, plus et encore plus !

Plus Elus CFDT en CAPC

Plus Décret CHS

Plus Guide Acmo

Plus Simulateur pensions

Plus Droits et démarches

Plus Les responsables CFDT

Plus Mentions légales

Archives

Nos vidéos CFDT

Les vidéos de la CFDT à regarder de
chez vous, une fois libre des contraintes
de l'intranet DGFIP

Nos liens sur le web...

Lien CFDT Confédération (2)

Lien CFDT Fédération Fiannces(2)-copie-1

Lien CFDT Fiannce Publiquess(2)

Lien CFDT Fonctionnaires 2

Lien CFDT Cadres

Vive l'impot

button.png