Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 15:22

Deux entités vont naitre de cette migration, les CSRH (centre de service des ressources humaines) et la RH locale, chacune ayant un rôle prédéfini.

Une énième réforme mal engagée ? ? ?

Lors de ce groupe de travail, la direction générale a présenté la nouvelle et future application informatique des ressources humaines "Sirhius" qui remplacera GAP et AGORA d’ici 2015.

Sirhius est une application ministérielle à laquelle s’est également associé le ministère des affaires étrangères.

La préparation à une migration prochaine est déjà très avancée dans d’autres directions du ressort de notre ministère (DGDDI, DRH2 et plus particulièrement l’INSEE), et concernant la DGFiP le déploiement est prévu pour 2014/2015.

L’administration soutient que 80% de l’application aura un noyau commun à toutes les directions, les autres 20% représenteront les spécificités de notre direction.
Le format de cette application pour les agents se traduira par la dématérialisation quasi complète des relations entre eux et le service des ressources humaines.

Le DRH explique que 2 changements conséquents vont modifier l’approche des services RH pour les agents.
Deux entités vont naitre de cette migration, les CSRH (centre de service des ressources humaines) et la RH locale, chacune ayant un rôle prédéfini.

Concernant le CSRH, il exercera une partie de la gestion administrative de l’agent ayant un impact sur la paye (temps partiel, maladie, congés . . . .) et la gestion totale de la paie des agents relevant de son périmètre (dans la version définitive).

Les SRH locaux se concentreront sur le pilotage de la fonction RH et le suivi de l’agent ainsi que de sa carrière (évaluation, demande de mutation, candidature à promotion, évolution de carrière, mobilité).

Pour cette première réunion concernant Sirhius, l’administration n’est pas rentrée dans les détails se contentant de répondre, quelquefois évasivement comme sur l’impact concernant les emplois RH.

Le DRH a précisé qu’un site pilote allait tester prochainement "en conditions réelles" l’application Sirhius (entre 2 000 et 6 600 dossiers RH). Il s’agit de la DDFIP d’Indre et Loire et plus précisément de Tours. Cette expérimentation nécessitera la création du 1er CSRH de la DGFiP. Ce CSRH traitera des dossiers locaux mais aussi des dossiers RH de la région Ile de France (R.I.F.), à notre grand étonnement.

Compte tenu des documents de travail fournis par l’administration pour ce GT, la CFDT Finances Publiques en déduit que le but de l’introduction de cette nouvelle application (Sirhius) est la suppression d’emplois dans un contexte ou pour les directions c’est devenu un véritable sport national.

La CFDT Finances Publiques a questionné la direction sur le calibrage des CSRH mais également des RH locales, l’implantation géographique des 2 structures, l’articulation entre les CSRH et RH que ce soit au niveau national ou local, la gouvernance du projet d’implantation de cette nouvelle application informatique, les migrations d’applications internes (règlements intérieurs, protocoles horaires . . .), les paramétrages de nos outils informatiques dans Sirhius, le maintien des spécificités locales de la DGFiP dans Sirhius, la formation des agents RH dans ces nouvelles unités (CSRH ou RH locales), sur l’impact des SLR ( service liaison rémunération) de la création de CSRH mais aussi sur l’opportunité de démarrer cette nouvelle application à Tours (CSRH pilote) . . . . . . . . . en plein été 2014.

Le DRR a tenté de rassurer les organisations syndicales au travers de réponses que nous qualifierons quelquefois d’ambigües.

- sur les emplois, il est trot tôt pour calibrer le nombre et un CTR dédié aura lieu en 2014 pour fixer un cadre précis
- sur l’implantation, il y aura un CSRH dans chaque département et chaque direction locale conservera son service RH. Il n’y aura ni CSRH régional ni interrégional
- le RIRH (relai interrégional des ressources humaines) est un collaborateur, à temps complet ou non, qui servira de relai entre la DG et les directions locales mais il n’aura aucun pouvoir de gestion
- toutes les données existantes dans Agora migreront dans Sirhius (règlements intérieurs, protocoles temps de travail, ponts naturels, autorisations d’absence, jours fériés supplémentaires . . .)
- la migration des données (pour les dossiers test) débutera prochainement
- le pôle "ergonomie" du ministère sera sollicité pour la mise en œuvre de l’application Sirhius pour deux sujets précis : la nouvelle organisation SG/DGFiP et la fonction renseignement des agents
- les SLR ne sont pas remis en cause ; (pour l’instant mais la cible est bien d’intégrer la fonction paye dans SI PAYE ONP à moyen terme)
- la gestion informatique de l’application Sirhius est assurée par les informaticiens de la DGFiP
- les clauses de confidentialité sont garanties dans Sirhius comme elles l’étaient dans Agora
- accès total au dossier de l’agent en version dématérialisée dans Sirhius
- Il y aura une formation de formateurs dans les CSRH puis une formation des agents RH et enfin une formation des nouveaux arrivants dans les services RH (formation garantie dans la même résidence)
- migration complète des fiches de vœux des agents dans Sirhius

Toujours selon le DRH de la DGFiP, les frais de déplacements ne pourront pas être intégrés dans Sirhius et seront donc gérés dans l’application Chorus "déplacements temporaires".

Concernant la fonction de contact RH (RH locale ?) et celle de conseiller RH (CSRH ?), le rôle et le périmètre définitif de chacune d’elles ne sont pas arrêtés à ce jour.

La CFDT Finances Publiques a demandé que la qualification de télé-conseiller (en RH locale et/ou en CSRH) soit bannie de notre langage administratif, celle-ci ayant une très forte connotation commerciale.

Un prochain groupe de travail devrait permettre d’appréhender l’état d’avancement de la migration et permettre à l’administration de nous apporter des réponses claires aux interrogations précises des organisations syndicales.

Pour la CFDT Finances Publiques et comme elle l’a dénoncé en liminaire, cette énième réforme a pour premier but de supprimer des emplois et de réduire les coûts sans aucun bilan contradictoire comme c’est devenu l’habitude à la DGFiP.

Nous avons également demandé des bilans d’étape lors de la mise en œuvre de l’application Sirhius dans le réseau et plus particulièrement au CSRH pilote de Tours.

Enfin, pour la CFDT Finances Publiques, les services RH doivent exercer au plus près des agents, pour pallier à l’urgence mais aussi pour que les relations entre collègues ne soient pas déshumanisées sur l’autel de la rentabilité.

Partager cet article

Repost 0
Published by CFDT Finances Publiques du Finistère - 29 -
commenter cet article

commentaires

Au sommaire du blog

1 Actualités 1 CAP Locales 1 CAP Nationales 1 Pratiques
1 Ailleurs en France 1 CHS 1 Document Unique 1 Vu dans la presse
1 Ailleurs dans le monde 1 CDAS 1 Infos Sociales 1 Vu dans les Jo
1 Calendrier 1 Carrières 1 Informations légales 1 Vidéos
1-Retour-Accueil.png CTP    

Rechercher

Plus, plus et encore plus !

Plus Elus CFDT en CAPC

Plus Décret CHS

Plus Guide Acmo

Plus Simulateur pensions

Plus Droits et démarches

Plus Les responsables CFDT

Plus Mentions légales

Archives

Nos vidéos CFDT

Les vidéos de la CFDT à regarder de
chez vous, une fois libre des contraintes
de l'intranet DGFIP

Nos liens sur le web...

Lien CFDT Confédération (2)

Lien CFDT Fédération Fiannces(2)-copie-1

Lien CFDT Fiannce Publiquess(2)

Lien CFDT Fonctionnaires 2

Lien CFDT Cadres

Vive l'impot

button.png